Qu'est-ce que l'affacturage et quand y avoir recours ?

Quentin Gaudinat
Quentin Gaudinat
Jul 12, 2019

De plus en plus, les entreprises françaises ont le réflexe de se financer en ayant recours à l'affacturage. L'affacturage est une solution qui permet aux entreprises de récupérer rapidement de la trésorerie, sans attendre les paiements de leurs clients.

Avant de choisir l’affacturage comme option de financement, il est indispensable de bien comprendre comment fonctionnent les sociétés d'affacturage, quels sont les différents types d'affacturage et surtout quand y avoir recours.

Qu'est-ce que l'affacturage ?

L’affacturage permet aux entreprises de disposer rapidement des sommes liées à leurs factures clients sans attendre les échéances de règlement. Lorsqu'une société émet des factures qu’elle envoie à ses clients, ces factures ont parfois une échéance à 30 jours, 45 jours voire plus. En ayant recours à un affactureur, il va lui payer immédiatement ses factures, en retenant un dépôt de garantie de 10 à 15 % et des frais et intérêts compris entre 2 et 5 %.

La société qui finance est appelée un affactureur ("factor" en anglais). L’affacturage est une solution de financement court terme qui permet d’éviter les décalages de trésorerie, notamment pour les entreprises avec un besoin en fonds de roulement important et en forte croissance.

Historiquement, les premiers factors ont été les banques traditionnelles comme BNP Factor, Natixis, etc. Mais plus récemment, de nouveaux acteurs ont émergé avec une approche plus digitale et décorrélée du compte bancaire tels que Finexkap, SmartTréso ou encore Edebex. En 2018, les montants des créances prises en charge par les factors ont progressé de 10,3 % sur un an, pour atteindre 229 milliards d'euros, selon l'Association française des sociétés financières (ASF).

Il est important de bien distinguer l'affacturage, qui permet le financement du poste clients, de l'assurance crédit, qui est une assurance en cas d'impayés. Même s'ils sont souvent associés, l'affacturage reste une solution temporaire afin de soulager sa trésorerie et ne dispensera jamais de se faire payer par ses clients !

Maintenant que le concept d'affacturage est clarifié, entrons dans le détail avec les différents types d'affacturage.

Affacturage notifié et non notifié, quelle différence ?

Affacturage notifié

La notification en affacturage indique au client (débiteur) que son fournisseur travaille avec une société d’affacturage et que ses factures doivent être réglées au factor. Le fournisseur notifie ses clients en début de contrat d’affacturage par lettre recommandée.

En cas de non-paiement, l'affactureur a la possibilité de s'adresser directement au client ! Il faut donc s'assurer de travailler avec un affactureur professionnel qui comprend vos logiques commerciales. L'affactureur doit pouvoir s'insérer dans votre relation commerciale, relancer votre client avec le bon ton, et au bon moment. Cela peut être parfois très délicat.

⚡️Avantages

Dans le cas d'un affacturage notifié, l'entreprise a informé ses clients qu'elle a recours à un affactureur. Ils savent que la facture a été financée, ce qui réduit les risques pour l'affactureur et les coûts par la même occasion.

❌Inconvénients

Le premier inconvénient est sans aucun doute l'immersion de l'affactureur dans vos relations commerciales. C'est lui qui va prendre en charge la gestion du poste clients, c'est-à-dire les relances pour les factures impayées, la tenue des comptes clients, l’identification et l’affectation de paiement, etc.

Pour certaines entreprises, le fait de notifier à leurs clients qu'elles font appel à un affactureur est un inconvénient majeur. Elles ne sont pas à l'aise pour dire qu'ils se font financer leurs factures - cela peut parfois émettre un doute sur la fiabilité de leur trésorerie.

L'affactureur demande souvent que le paiement soit effectué sur un compte dédié qui lui appartient ce qui oblige le cédant à mettre un IBAN différent sur chaque facture en fonction de l'état du client (factoré / non factoré). L'entreprise doit prévenir les clients concernés de ce changement et cela peut être compliqué à gérer.

Un grand nombre d'échanges est nécessaire avec l'affactureur pour synchroniser les informations clients, les factures impayées, les délais de paiement, etc. Par manque d'outil performant, le seul moyen d'avoir ces informations est d'échanger manuellement en permanence.

Enfin, le manque de flexibilité pour l'entreprise est évidemment un inconvénient de taille. En communiquant aux clients concernés le nom de l'affactureur, la difficulté est plus grande de changer si on le souhaite dans le futur. Aussi, l'affactureur requiert souvent le financement d'une part importante du poste clients, afin de mieux appréhender le risque client.

Affacturage non notifié

L'affacturage non notifié permet d’avoir du financement rapidement tout en conservant la totalité de la relation client c'est-à-dire la facturation, les encaissements, le recouvrement.

Les clients (débiteur) ne savent pas que la facture a été financée, le paiement est effectué sur le compte de l'entreprise comme avant. L'entreprise gère avec l'affactureur les flux de trésorerie de gré à gré.

On parle aussi d'affacturage confidentiel.

⚡️Avantages

L'avantage principal dans le cadre d'un affacturage non notifié est que l'entreprise n'intègre pas de nouvel intermédiaire dans sa relation commerciale. L'entreprise garde la main sur la gestion de l'ensemble de ses factures.

Cette forme d'affacturage non notifié offre davantage de flexibilité puisque si l'entreprise souhaite changer de société d'affacturage, les démarches auprès de ses clients sont plus simples. La confidentialité de l'affacturage lui permet aussi de financer uniquement certains clients ou certaines factures, sans avoir besoin de détailler.

❌Inconvénients

Le contrat d’affacturage confidentiel a un coût plus élevé puisque le risque pour le financeur l'est aussi.

Les sociétés susceptibles de bénéficier d'un affacturage non notifié sont souvent des sociétés crédibles, ayant un historique de crédit démontré et des clients réputés.

Affacturage géré/non géré

L'affacturage géré

L’affacturage géré permet de sous-traiter entièrement la gestion du poste clients. L'offre est attractive puisqu'elle permet un gain de temps considérable pour l'entreprise, lorsqu'elle n'a pas les outils adéquats pour le faire.

En revanche, il est risqué de confier à une tierce personne la relance client car sans contexte et historique de votre relation client, elle peut être mal gérée.

Evidemment, cette gestion a souvent un coût plutôt élevé.

L'affacturage non géré

Cette technique d’affacturage est très utile pour les entreprises qui ne souhaitent pas que leurs clients échangent directement avec une société d’affacturage. Elles préfèrent garder en interne la gestion de leur poste clients et la maitrise de ses relations clients.

A noter : L'affacturage géré ou non géré ne dépend pas nécessairement du type d'affacturage (notifié ou non notifié). De ce fait, toutes les combinaisons sont possibles. En revanche dans la pratique, si l'affacturage est notifié il est généralement géré par la même occasion.

Gardez toujours le contrôle de votre poste clients

N'oublions pas un point important : l'affacturage n'est pas une solution aux problèmes d'impayés ! Au mieux, vous ne faites que décaler un problème de trésorerie.

La bonne gestion du poste clients reste un impératif !

Avoir recours à une société d'affacturage pour financer ses factures est une bonne solution pour les sociétés en forte croissance. Elles ont un important besoin de trésorerie pour recruter ou développer des projets. L'affactureur va apporter ce financement mais ce qui permet la pérennité d'une entreprise ce sont ses clients réguliers qui les paient dans les temps. Construire une relation commerciale saine et instaurer un bon suivi du poste clients reste le meilleur moyen de se faire payer rapidement et simplement.

Le suivi et une bonne gestion du poste clients restent primordiaux, et s'équiper des bons outils pour le faire est important !

La mentalité par rapport aux sociétés ayant recours à l'affacturage a bien changé durant les dernières décennies. Avant, l'affacturage n'avait pas une bonne image. C'était souvent signe d'une mauvaise santé financière et d'un besoin de trésorerie urgent. A présent, c'est tout l'inverse. L'affacturage est plutôt signe d'une bonne gestion du BFR et du poste clients. De plus, des acteurs innovants comme Finexkap et Edebex ont largement contribué à améliorer et digitaliser ce domaine.

Avec Upflow, gérez votre poste clients tout en ayant recours à une société d'affacturage

Avec Upflow, vous pouvez désormais bénéficier d'une plateforme vous permettant de suivre votre poste clients plus efficacement tout en ayant recours à un affactureur externe.

Upflow vous permet de suivre votre poste clients et de garder la main sur votre relation commerciale. Votre affactureur vous permet de vous financer rapidement, uniquement !

D'une part, vous rationnalisez votre gestion du poste clients grâce à Upflow. Vous n'avez plus besoin d'externaliser les tâches chronophages que sont les relances, le rapprochement bancaire, etc. Upflow le prépare pour vous ! D'autre part, vous avez accès à du financement de votre BFR en mettant en place un affacturage non notifié.

Vous gardez le contrôle sur votre relation commerciale et vous bénéficiez du financement de l'affacturage !

Prochainement, Upflow vous permettra d'avoir accès à du financement directement depuis votre interface grâce au compte de paiement. La combinaison de tous les avantages de l'affacturage, sans aucun inconvénient.

Chez Upflow, notre mission est de révolutionner la manière dont les entreprises B2B se font payer. Cette problématique vous parle ? Nos experts seront ravis de vous présenter toutes nos fonctionnalités et nos intégrations.
Découvrir Upflow